A+ A A-

Nat Acha's posts

Scarlett Johansson a le vent en poupe

En haut de l’affiche pour son rôle de fille-sexy-qui-pousse-à-la-faute dans Ce que pensent les hommes, actuellement en salle, Scarlett Johansson rayonne du haut de ses 24 ans, d’ores et déjà récompensée d’une carrière pour le moins productive. Actrice reconnue dont on aime répéter qu’elle fut la dernière muse en date de Woody Allen, jeune femme fraîchement mariée à l’acteur Ryan Reynolds et beauté plantureuse élue femme la plus sexy par les lecteurs d’un célèbre magazine masculin coiffant Angelina Jolie au poteau (ce qui, en soi, n’est pas une fin mais tout même jouissif on imagine), on dirait bien que tout sourit à la blondinette. Ex-blondinette en fait. Ben oui, récemment rembrunie, la belle crie haut et fort qu’elle n’est pas une Marilyn Monroe, peur de sa nouvelle position de sex symbol, ou simplement pas envie d’être enfermée dans un rôle qui ne lui correspond pas, la Scarlett sait ce qu’elle veut !Scarlett Johansson pour Louis VuittonCourbes sulfureuses, bouche pulpeuse, voix suave et aura fascinante, Scarlett Johansson a ce « petit » quelque chose qui attire l’attention. D’ailleurs qu’on l’aime ou non, difficile de ne pas reconnaître son talent à l’écran. De la comédie romantique au film noir, du Woody Allen au film d’époque en passant par le polar vintage, l’actrice illumine littéralement l’écran. D’ailleurs si il y a bien un rôle qui lui sied à ravir, c’est celui de la beauté fatale qui subjugue les hommes, alors forcément, nous, au pire on ne l’aime pas, au mieux on l’envie mais il y a tout de même une chose pour laquelle on l’aime, c’est cette façon d’imposer ses jolies courbes en éclipsant la minceur extrême si souvent de mise chez les actrices hollywoodiennes !

Née à New York en 1984, Scarlett Marie Johansson fait ses premiers pas sur scène à l’âge de huit ans, et c’est les planches et Broadway qu’elle choisie (ou qui la choisissent, allez savoir) pour cette première expérience qu’elle vivra aux côtés d’Ethan Hawke, de quatorze ans son aîné.
Son premier rôle à l’écran, elle l’incarne à 10 ans dans « L’irrésistible North » interprété par Elijah Wood, pour poursuivre sa carrière par quelques apparitions sur grand écran.
Mais c’est avec « L’Homme qui murmurait à l’oreille des chevaux » que Scarlett Johansson se fait un nom, elle a quatorze ans et endosse le rôle de la jeune Grace aux côtés de Robert Redford et Kristin Scott Thomas, le film est bouleversant et la jeune fille n’y est pas pour rien, elle est d’ailleurs récompensée du Young Star Award la même année.

Trois ans plus tard, on retrouve Scarlett dans « The Barber : l’homme qui n’était pas là », puis elle inscrit son nom au générique d’Arac Attack, un téléfilm pas franchement brillant, la belle est visiblement envieuse de travailler !

Aussi, elle n’en est pas à son coup d’essai lorsqu’elle ressort diplomée de la Professionnal Children’s School de Manhattan en 2002 tandis que 2003 signe un tournant décisif dans sa carrière. Elle s’illustre tout d’abord dans « Lost in Translation » sous l’égide de Sofia Coppola, rôle pour lequel elle sera nommée pour l’Oscar de la meilleurs actrice, puis fait à nouveau parler d’elle dans « La Jeune fille à la perle » dans lequel elle endosse le rôle d’une jeune domestique au service du peintre Vermeer qui, fasciné par sa beauté et son aura, lui dévoile peu à peu son univers jusque là jalousement gardé.

S’en suit « The Island » en 2005 aux côtés D’Ewan McGregor, puis « Match Point » et « Scoop » sous la direction de Woody Allen. Son amitié avec l’acteur-réalisateur-scénariste fait couler de l’encre, qualifiée de Muse par la presse, l’actrice n’en fascine que plus encore, oui 2005 est son année... ou plutôt l’une de ses années !
En 2006 c’est aux côtés de son petit ami de l’époque Josh Hartnett, qu’elle prend part au polar « Le Dahlia Noir ».
Puis l’actrice collabore à nouveau avec Woody Allen sur le sublime « Vicky Cristina Barcelona » pour poursuivre dans un registre plus léger avec « Journal d’une baby-sitter » et nettement plus dramatique avec « Deux sœurs pour un roi », le tout, la même année à savoir 2008, active la Scarlett !

Pour ce qui est de 2009, l’année s’annonce productive avec déjà le fameux blockbuster « Ce que pensent les hommes » dont le casting à lui seul fait rêver : Scarlett Johansson, Jennifer Aniston, Jennifer Connelly ou encore Ben Affleck, du beau monde pour un film agréable bien qu’un brin cliché.

Décidément, Scarlett jongle avec les rôles sans même s’y perdre, ce qui ne l’empêche pas, en parallèle, d’enregistrer un album « Anywhere I Lay My Head » et d’épouser l’acteur Ryan Reynolds en cachette, entendez par là que la presse people a raté le coche, pas folle miss Johansson !

Et pour le mot de la fin, la Scarlett, en blonde ou en brune selon vous ?


Leçons de mode chez Ba&sh
Base de teint, un indispensable du maquillage
 

Commentaires

Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité - gigi le mercredi 25 mars 2009 15:08

t'es trop belle !!

0

t'es trop belle !!