A+ A A-

Nat Acha's posts

Un vernis… qui craque

Après le vernis fluo, la manucure bicolore voire multicolore, les stickers pour ongles, le vernis mat, voilà que le vernis se met à craquer. Oui, il semblerait bien que le bon vieux vernis classique à la couleur passe-partout soit dépassé.
Vernis Shatter OPI


Si jusque là on essayait surtout de ne pas écailler notre vernis, aujourd’hui le vernis se craquelle de lui-même, on vous le demande, à quand le vernis qui explose ou qui change de couleur sur demande ?

Nous disions donc, c’est l’un des produits bien appréciés du moment côté ongles, vernis & Co. Le principe ? Un vernis qui craquelle en séchant, donnant un effet texturé original pour un nail art fastoche.
En pratique, on applique au préalable un vernis de la couleur de son choix, en prévoyant que sous les craquellements c’est cette couleur qui ressortira. On pose deux couches de préférence qu’on laisse bien sécher.
Vernis qui craque OPI


Puis on applique son vernis qui craque, là encore on choisit la couleur qui nous plaît et compatible avec celle du vernis de base. Une seule couche suffit. Le vernis sèche et se craquelle en quelques secondes affichant ainsi un ongle bicolore carrément design.


Vernis Colorplay Crack Debby


On trouve des vernis qui craquent chez plusieurs marques, ici, les Shatter d’O.P.I et les Colorplay Crack Debby.
Des bottes de pluie
Des vêtements de grossesse chez Esprit
 

Commentaires

Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter