Naufrage de l'Erika, Total change

Marée noire du naufrage de l'ErikaLors du naufrage de l’Erika, le comportement du pétrolier Total a été totalement inadéquat. Les dirigeants de Total ont tenu un discours très technique, ils se sentaient irréprochables et n’ont donc pas semblé compatir au drame que vivaient les gens touchés par la marée noire. Avec le procès qui s’ouvre et revient sur les erreurs commises lors de cette tragédie, le groupe Total a tiré les leçons de cette expérience et a mis en place des mesures applicables dans la gestion des catastrophes.

Lors de l'accident de l’Erika, Thierry Desmaret alors PDG de Total à l’époque qui venait d’être élu manager de l’année attendra 15 jours avant de se rendre sur les lieux du naufrage pour constater les dégâts. Il rejette alors la faute sur le transporteur de la cargaison, donnant ainsi l’impression de ne pas vouloir assumer. L’image vis à vis du grand public est désastreuse pour le géant pétrolier. Les leçons ont été tirées de cette catastrophique gestion de crise. La politique de communication du groupe a été depuis revue de fond en comble.

Total sera t'il déclaré responsableDifférents scénarios catastrophes ont été imaginés, avec les réponses à apporter et surtout avec comme principe de base, de communiquer le plus rapidement possible ! Une nouvelle politique de communication de proximité a été mise en place. Des opérations portes ouvertes pour les raffineries du groupe ont été organisées afin que le public connaisse mieux les activités de raffinage de Total. De plus, suite au drame de l’Erika, les conditions dans lesquelles Total affrète les bateaux qui transportent les hydrocarbures ont été considérablement durcies.

Pourtant, l’Erika, répondait aux normes exigées. Le groupe a donc décidé d’être encore plus strict que les normes en vigueur.
Depuis, total interdit tous les bateaux vieux de plus de 25 ans, alors que les normes internationales les autorisent après contrôle technique. Pour transporter le fioul lourd, qui en cas de naufrage est le plus polluant, le groupe Total n’utilise plus que des navires de moins de 15 ans. Du coup, pour le pétrolier, cette exigence a un coût, le fret, lui revient deux fois plus cher que pour ses concurrents, qui sont eux moins regardant quant au « pedigree » des bateaux transportant leur pétrole.

Nappe de pétrole sur la plage

Le drame de l’Erika a également influé sur la législation européenne en matière de transport maritime, les pétroliers à simple coque sont dorénavant interdits, les sociétés de classification des navires sont désormais mieux surveillées, enfin l’agence européenne de la sécurité maritime a été créée pour lutter contre la pollution et a été chargée du contrôle de la construction et de la maintenance des navires. De plus, la commission a dressé une liste de refuges où les bateaux en difficulté pourraient être remorqués pour empêcher une pollution majeure touchant plusieurs états membres.

0
Formation Reiki : Le Reiki expliqué et enseigné da...
Propolis, gelée royale et produits de la rûche
 

Commentaires

Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité - Amandine le mardi 1 mai 2007 05:16

Je veux pousser un coup de gueule face à toute cette mascarade de procès!

Parce que Total fait des profits records et parce que la société a aujourd'hui un portefeuille bien garni on a décidé de lui faire payer la totalité de la catastrophe de l'Erika!! Rien de plus facile, Total a de l'argent, elle peut payer donc pourquoi chercher des coupables plus loin? Pourquoi s'intéresser plus en profondeur aux vrais coupables?

Quand il s'agit de cracher sur une société parce que "oh malheur" elle fait des profits (c'est vrai que les sociétés ne sont pas là pour faire des profits, c'est bien connu...) tout le monde est présent et très véhément mais quand il s'agit d'aller voir que derrière toute cette histoire il y a peut etre une vraie histoire de corruption et ben non, personne ne s'y intéresse.

C'est écoeurant!

0
Je veux pousser un coup de gueule face à toute cette mascarade de procès!
Parce que Total fait des profits records et parce que la société a aujourd'hui un portefeuille bien garni on a décidé de lui faire payer la totalité de la catastrophe de l'Erika!! Rien de plus facile, Total a de l'argent, elle peut payer donc pourquoi chercher des coupables plus loin? Pourquoi s'intéresser plus en profondeur aux vrais coupables?
Quand il s'agit de cracher sur une société parce que "oh malheur" elle fait des profits (c'est vrai que les sociétés ne sont pas là pour faire des profits, c'est bien connu...) tout le monde est présent et très véhément mais quand il s'agit d'aller voir que derrière toute cette histoire il y a peut etre une vraie histoire de corruption et ben non, personne ne s'y intéresse.
C'est écoeurant!
Invité - Cecilia le jeudi 12 avril 2007 04:39

Vous croyez que Total est le seul responsable? C'est trop facile de dire ça! Vous ne devez pas vraiment avoir connaissance des éléments de l'affaire sinon vous ne diriez pas ça!

Quelques précisions: Total est responsable mais ce n'est surement pas le seul et ce n'est surement pas le plus responsable de tous!!

N'oublie-t-on pas la responsabilité de la RINA qui a accordé certification à l'Erika (=droit de prendre la mer)? la responsabilité de l'Inspecteur Paolillo ayant supervisé les derniers travaux effectués sur l'Erika en 98 et ayant assuré que le bateau était en parfait état (sic!)?

N'oublie-t-on pas la disparition de 600000 euros qui auraient du aller à réparer l'Erika en 98 et qui visiblement ont été payés mais les réparations n'ont pas été faites...

Selon le rapport de l'expert pour le Tribunal de Commerce de Dunkerque, il apparait que des erreurs flagrantes ont été commises par la RINA et par l'Inspecteur Paolillo. Manque de rigueur dans les inspections... totale irresponsabilité...

Est-il normal que la justice ne veuille faire payer que une personne alors que les responsables ne sont surement pas uniquement la société Total?

Serait-on revenu à une justice médiévale où ceux qui ont l'argent payent sans qu'on cherche à comprendre qui sont les vrais coupables?

Plus d'informations sur http://www.changingtheclimate.be

0
Vous croyez que Total est le seul responsable? C'est trop facile de dire ça! Vous ne devez pas vraiment avoir connaissance des éléments de l'affaire sinon vous ne diriez pas ça!
Quelques précisions: Total est responsable mais ce n'est surement pas le seul et ce n'est surement pas le plus responsable de tous!!
N'oublie-t-on pas la responsabilité de la RINA qui a accordé certification à l'Erika (=droit de prendre la mer)? la responsabilité de l'Inspecteur Paolillo ayant supervisé les derniers travaux effectués sur l'Erika en 98 et ayant assuré que le bateau était en parfait état (sic!)?
N'oublie-t-on pas la disparition de 600000 euros qui auraient du aller à réparer l'Erika en 98 et qui visiblement ont été payés mais les réparations n'ont pas été faites...
Selon le rapport de l'expert pour le Tribunal de Commerce de Dunkerque, il apparait que des erreurs flagrantes ont été commises par la RINA et par l'Inspecteur Paolillo. Manque de rigueur dans les inspections... totale irresponsabilité...
Est-il normal que la justice ne veuille faire payer que une personne alors que les responsables ne sont surement pas uniquement la société Total?
Serait-on revenu à une justice médiévale où ceux qui ont l'argent payent sans qu'on cherche à comprendre qui sont les vrais coupables?
Plus d'informations sur www.changingtheclimate.be
Invité - Sarah le jeudi 26 avril 2007 07:01

Quelques éléments révélateurs:

Le Rapport des Experts devant le Tribunal de Dunkerque en 2005 conclut que:

• Le RINA a certifié à tort l’ERIKA et a commis une grave négligence;

• Le RINA n’a pas mené les vérifications nécessaires du rapport de l’expert indépendant;

• Le RINA n’a pas pris en compte les rapports de ses propres experts avertissant que les niveaux de corrosion du bateau nécessitaient d’avantage de contrôles techniques;

• L’expert indépendant embauché pour contrôler les travaux effectués sur l’ERIKA n’a en fait rien contrôlé du tout, pire son rapport de 225 pages:

• Mesure de manière erronée la structure de l’ERIKA,

• Evalue de manière erronée les travaux à entreprendre sur l’ERIKA, minimisant dramatiquement les renforcements en métal à faire sur la structure du bateau,

• Ne contrôle pas correctement les travaux effectués sur l’ERIKA,

• Etablit que tous les travaux ont été effectués sur l’ERIKA alors qu’ils n’ont PAS été effectués,

• Déclare qu’il a effectué un travail qu’il lui était techniquement impossible d’effectuer;

• Déclare au RINA que l’ERIKA peut recevoir la pleine certification.

0
Quelques éléments révélateurs:
Le Rapport des Experts devant le Tribunal de Dunkerque en 2005 conclut que:
• Le RINA a certifié à tort l’ERIKA et a commis une grave négligence;
• Le RINA n’a pas mené les vérifications nécessaires du rapport de l’expert indépendant;
• Le RINA n’a pas pris en compte les rapports de ses propres experts avertissant que les niveaux de corrosion du bateau nécessitaient d’avantage de contrôles techniques;
• L’expert indépendant embauché pour contrôler les travaux effectués sur l’ERIKA n’a en fait rien contrôlé du tout, pire son rapport de 225 pages:
• Mesure de manière erronée la structure de l’ERIKA,
• Evalue de manière erronée les travaux à entreprendre sur l’ERIKA, minimisant dramatiquement les renforcements en métal à faire sur la structure du bateau,
• Ne contrôle pas correctement les travaux effectués sur l’ERIKA,
• Etablit que tous les travaux ont été effectués sur l’ERIKA alors qu’ils n’ont PAS été effectués,
• Déclare qu’il a effectué un travail qu’il lui était techniquement impossible d’effectuer;
• Déclare au RINA que l’ERIKA peut recevoir la pleine certification.
Invité - Marina le mercredi 6 juin 2007 05:14

Si tu veux des informations concrètes, lis ce qui suit, plus concret tu meurs!

Le capitaine de l'Erika s'est porté partie civile dans le procès mais pas contre Total. Cela confirme bien le fait que Total n'est pas le seul coupable de l'affaire et même n'est pas vraiment un coupable! Le RINA lui fait partie des personnes contre qui le capitaine s'est porté partie civile.

De plus, face à la déliquescence de la classe politique italienne, on peut se demander comment le RINA a été controlé! L'Italie semble rongée par la corruption et ne semble plus à meme de vérifier que ses agences font bien leur boulot. Encore un élément de plus confirmant la culpabilité du RINA!

Tout ceci ne laisse plus le doute! Si Total paye pour tous, ce sera une erreur judiciaire monumentale.

0
Si tu veux des informations concrètes, lis ce qui suit, plus concret tu meurs!
Le capitaine de l'Erika s'est porté partie civile dans le procès mais pas contre Total. Cela confirme bien le fait que Total n'est pas le seul coupable de l'affaire et même n'est pas vraiment un coupable! Le RINA lui fait partie des personnes contre qui le capitaine s'est porté partie civile.
De plus, face à la déliquescence de la classe politique italienne, on peut se demander comment le RINA a été controlé! L'Italie semble rongée par la corruption et ne semble plus à meme de vérifier que ses agences font bien leur boulot. Encore un élément de plus confirmant la culpabilité du RINA!
Tout ceci ne laisse plus le doute! Si Total paye pour tous, ce sera une erreur judiciaire monumentale.
Invité - Marina le jeudi 17 mai 2007 04:23

Je suis tout a fait d'accord avec toi. Je pense qu'il est temps d'arreter de se voiler la face et d'etre conscient que toute cette histoire risque de mal finir.

Si on ne poursuit pas Paolillo, on donne le feu vert à tous ceux qui utilisent la corruption pour gagner leur pain quotidien. Si on le condamne pas, ils vont croire que la route et libre et d'autres catastrophes telles que l'Erika se reproduiront à cause de ces négligences et de ces pratiques frauduleuses...

Il est temps que les juges voient clair dans cette affaire!!

0
Je suis tout a fait d'accord avec toi. Je pense qu'il est temps d'arreter de se voiler la face et d'etre conscient que toute cette histoire risque de mal finir.
Si on ne poursuit pas Paolillo, on donne le feu vert à tous ceux qui utilisent la corruption pour gagner leur pain quotidien. Si on le condamne pas, ils vont croire que la route et libre et d'autres catastrophes telles que l'Erika se reproduiront à cause de ces négligences et de ces pratiques frauduleuses...
Il est temps que les juges voient clair dans cette affaire!!
Invité - Amandine le jeudi 24 mai 2007 06:31

Ouais ben c'est pas gagné...

tapons nous les uns sur les autres entre français c'est beaucoup plus marrant! Restons franco-centrés et oublions que les vrais coupables se cachent tranquillement ailleurs!

Ne nous intéressons pas à cette histoire, c'est tellement mieux de se cacher chez soi!

Franchement les gens sont égoistes et totalement égocentriques et centrés sur leurs petits problèmes quotidiens. Personne ne semble s'intéresser à cette histoire... les gens lisent et se disent "ça sert à rien de toute facon..." c'est une attitude très lache je trouve!

Les gens préfèrent se voiler la face plutot que d'essayer de diffuser l'information et de dire la vérité!!

0
Ouais ben c'est pas gagné...
tapons nous les uns sur les autres entre français c'est beaucoup plus marrant! Restons franco-centrés et oublions que les vrais coupables se cachent tranquillement ailleurs!
Ne nous intéressons pas à cette histoire, c'est tellement mieux de se cacher chez soi!
Franchement les gens sont égoistes et totalement égocentriques et centrés sur leurs petits problèmes quotidiens. Personne ne semble s'intéresser à cette histoire... les gens lisent et se disent "ça sert à rien de toute facon..." c'est une attitude très lache je trouve!
Les gens préfèrent se voiler la face plutot que d'essayer de diffuser l'information et de dire la vérité!!
Invité - Clara le mercredi 30 mai 2007 04:30

Il faut arreter d'agresser les gens sans arret comme ça. Donnez nous plutot des informations réelles qui puissent nous faire penser que vous avez raison. Ce n'est pas en agressant les gens que vous obtiendrez des réponses et des réactions.

Cordialement

0
Il faut arreter d'agresser les gens sans arret comme ça. Donnez nous plutot des informations réelles qui puissent nous faire penser que vous avez raison. Ce n'est pas en agressant les gens que vous obtiendrez des réponses et des réactions.
Cordialement